OVNIS DANGER - Appel à la vigilance

« Selon le célèbre ufologue Bob Pratt, "les OVNIs ont été un terrible fléau notamment pour les populations vivant dans les petites villes, les fermes et les forêts du centre et du nord-est du Brésil...".
Ces rencontres, contrairement à celles d’autres régions du monde, se sont souvent soldées par des blessures et parfois même par des décès. Bob Pratt a passé plus de dix-huit années à étudier le phénomène OVNI brésilien. Il a effectué onze déplacements au Brésil, se rendant dans bon nombre de localités de l’arrière-pays. Il a enquêté sur plus de deux cents dossiers et interrogé plus de mille sept cents personnes. Les résultats de ses recherches sont toujours troublants, parfois effrayants, et devraient relativiser les affirmations de ceux qui, sans avoir étudié la situation dans son ensemble, soutiennent que tous les visiteurs extra-terrestres sont amicaux et qu'ils ne nous veulent que du bien. »

Que faut-il en penser ? De toute évidence, il s’agit d’un livre qui apporte du neuf, notamment en ce qui concerne l’énorme quantité de nouveaux témoignages que nous ne sommes pas habitués à retrouver dans des ouvrages plus « compilatoires ».
Ces témoignages, ces rencontres diffèrent de ce que nous avons l’habitude de lire par leur mode opératoire et surtout par leur dénouement.
Le mode opératoire est souvent le même, ovni très lumineux, harcèlement et tentative d’enlèvement des témoins par des moyens rudimentaires (crochets) ou technologiquement avancés (lévitation, aspiration).
Les témoins éprouvent dans la majorité des cas, des sensations de brûlures et/ou de froid intense. Souvent, pour ceux qui les subissent, ces rencontres sont réellement traumatisantes et laissent des traces corporelles entraînant des handicaps physiques irréversibles et parfois la mort. Il n’est pas rare d’ailleurs, que le témoin, lors de la rencontre, doive lutter pour assurer sa survie.
Au gré de la lecture des récits, nous sommes quand même amenés à nous demander pourquoi le phénomène s’est principalement déroulé sur le territoire brésilien, pourquoi il a pris une telle ampleur et duré aussi longtemps sans que véritablement les autorités locales et officielles n’aient mené plus loin leurs investigations.
Dommage que l’auteur n’ait pas traité plus en profondeur cet aspect des choses. Nous voici donc en présence d’un ouvrage atypique qui mérite vraiment d’être lu.


Michel De Neve
(COBEPS)


Fermer la fenêtre